Le 51ème Super Bowl a eu lieu le 5 février 2017 au NRG Stadium, stade des Houston Texans. Avant la saison régulière, les New England Patriots, les Pittsburgh Steelers, les Green Bay Packers et les Carolina Panthers faisaient figure de favoris pour remporter le titre. Lors des Playoffs, ce sont les New England Patriots et les Atlanta Falcons qui sont sortis vainqueurs de leur Conférence respective.

Une première mi-temps à l’avantage des Falcons

Aucun point marqué dans le premier quart-temps, pendant lequel les deux équipes s’observent, ne prennent pas de risque, et surtout ne sont pas vraiment en réussite. Dans le deuxième quart-temps, la chance commence à sourire aux Falcons qui marquent trois touchdowns : un à la course (Freeman), un par les airs (Hooper), et un suite à une interception (Alford). C’est un match à sens unique puisque les Patriots ne parviennent à mettre qu’un field goal juste avant la mi-temps. Les hommes de Matt Ryan mènent de 18 points pour un score de 21 à 3.

Lady Gaga, reine du show

La NFL avait contacté la chanteuse Adèle pour assurer le show à la mi-temps, mais cette dernière ne semblait pas intéressée par la proposition.

Bon, je vous le dis, je ne ferai pas le Super Bowl. Sérieusement… ce show n’a rien à voir avec la musique. Et je ne peux pas danser ou faire des trucs comme ça. Ils ont été très gentils, ils m’ont demandé, mais j’ai répondu non. Désolée.

Dans la foulée, Lady Gaga qui avait chanté l’hymne américain avant le coup d’envoi du Super Bowl 50, a confirmé sur Twitter sa participation à l’événement.

Ce n’est pas une illusion. Les rumeurs sont vraies. Cette année le Super Bowl va devenir Gaga !

Alors que tout le monde craignait un dérapage avec quelques mots doux à l’attention de Donald Trump, la chanteuse a mis le feu durant 15 minutes et a partagé la scène avec des danseurs mais aucun autre artiste. Arrivée dans le stade en rappel, costumes à paillettes, chorégraphies rythmées… un show comme on les aime au Super Bowl.

Le comeback historique des Patriots

Lors du troisième quart-temps, les deux équipes marquent chacune un touchdown par les airs. Coleman pour les Falcons puis White pour les Patriots. Dans le quatrième quart-temps, les Patriots retrouvent leur jeu et inscrivent deux nouveaux touchdowns : réception de Amendola et course de White. A chaque fois, les Patriots tentent la conversion à deux points plutôt que le field goal à un point pour revenir au score. Et ça paye, ils égalisent à 28 partout juste avant la fin du temps règlementaire. C’est une première dans l’histoire du Super Bowl, il y aura une prolongation ! Le premier qui marque un touchdown gagne le match. Et c’est à nouveau une course de White qui permet aux Patriots de mettre fin au suspens.

Aucun titre pour les Falcons

Alors qu’il s’agissait de leur deuxième participation au Super Bowl, les Falcons avaient toutes les chances de remporter le titre après une excellente saison (11 victoires et 5 défaites). Leur quarterback, Matt Ryan, a d’ailleurs été élu MVP de la saison. Mais cela n’aura pas été suffisant face aux Patriots, grands habitués du Super Bowl et avec l’expérience des matchs qui se jouent sous pression.

Cinquième bague pour Tom Brady

Alors qu’il avait été suspendu les quatre premiers matchs de la saison suite au scandale « Deflategate », Tom Brady a de nouveau prouvé qu’il est un joueur talentueux en prenant sa revanche et en faisant taire les critiques. Maintenant qu’il a une bague de champion à chaque doigt de la main, le quarterback de 39 ans va-t-il prendre sa retraite ?

Ci-dessous quelques informations supplémentaires concernant cet événement sportif incontournable suivi chaque année par des millions de fans.




A propos de l'auteur

LE SPORTIF DU DIMANCHE

Fan de sports américains et de rugby, collectionneur de Sports Trading Cards, et grand supporter des équipes de France ! J'ai créé ce site en 2011 pour suivre les compétitions qui m'intéressent et pour faire une rétrospective du Super Bowl. Aujourd'hui c'est un peu un fourre-tout, mais je ne suis pas payé :p