Fini le temps où les sports américains avaient la cote uniquement de l’autre côté de l’Atlantique. Aujourd’hui, les fans de NBA, NFL, NHL et MLB (respectivement basketball, football américain, hockey sur glace et baseball) sont également européens. Depuis plusieurs années, les ligues américaines exportent leur sport à l’occasion de divers matchs d’exhibition, mais également pour des matchs de saison régulière. Le dernier événement en date est l’organisation à Londres des NFL International Series.

La NFL semble vouloir mettre son empreinte en Europe, et on en vient à se demander s’il est envisageable d’avoir une équipe locale permanente. Pour Roger Goodell, le président de la ligue, c’est une histoire de 5 à 10 ans. Aussi incroyable que cela puisse paraître, un article de FOXSports évoquait fin 2013 des discussions du Comité International de la NFL sur l’éventualité de ramener une franchise à Londres dès 2017. La NFL ne s’en cache pas, les Jacksonville Jaguars, franchise qui compte le moins de fans, seraient un bon candidat. En 2012, Shad Khan, le propriétaire des Jags, déclarait vouloir « créer une identité, une franchise audacieuse et ambitieuse qui est agressive et tournée vers l’avenir, sur et en dehors du terrain ». Entre 2013 et 2017, les Jacksonville Jaguars joueront 4 matchs au Wembley Stadium. L’objectif est dans un premier temps d’attirer les fans étrangers, et à moyen terme de délocaliser l’équipe, certainement à l’Olympic Stadium, qui grâce à ses sièges modulables permet de changer la configuration du stade facilement.

En raison de la courte saison régulière en NFL (8 matchs à domicile sur les 16 joués par équipe), avoir une franchise en Europe semble plus faisable qu’en NBA ou MLB. Mais ces ligues, tout comme la NFL, sont intéressées par l’internationalisation. David Stern, l’ancien Président de la NBA, est certain que d’ici 20 ans, on pourrait avoir une division en Europe avec des villes comme Londres, Paris et Rome. C’est un projet ambitieux, certes, mais quand on voit le nombre de joueurs étrangers croître chaque année dans la ligue américaine, on se dit que le « reste-à-faire » n’est pas impossible. Bud Selig, le Président de la MLB, veut également tester un match de saison régulière en Europe dès 2015. Amsterdam et Londres sont les deux villes qui ont retenu son attention. Si les obstacles sont nombreux (faire adhérer les fans étrangers, avoir un calendrier de compétition qui tient la route, prendre en compte le coût des voyages, etc.), il y a un intérêt certain pour les ligues américaines à avoir des franchises européennes. La seule et unique question à laquelle il faut maintenant répondre est « QUAND ? ».

A propos de l'auteur

LE SPORTIF DU DIMANCHE

Fan de sports américains et de rugby, collectionneur de Sports Trading Cards, et grand supporter des équipes de France ! J'ai créé ce site en 2011 pour suivre les compétitions qui m'intéressent et pour faire une rétrospective du Super Bowl. Aujourd'hui c'est un peu un fourre-tout, mais je ne suis pas payé :p